AGRICULTURE

Les Savoirs des Gens de la Terre (LSGT)

en partenariat avec l'UPA-DI et avec le financement de l'ACDI, du MRI, de l'Oeuvre Léger, d'ICCO et de la Collaboration St-Jean-sur-Richelieu- Haïti

Démarré en septembre 2009 dans quatre zones de FODES-5 soit Lhomond, Lauzier, Labrousse et Garou, le programme Les Savoirs des gens de la terre (LSGT) cible à la fois les exploitations agricoles, les groupes de producteurs en voie de structuration et les communautés. LSGT est un programme intégré de formation et de développement de l’agriculture qui vise à réduire la pauvreté en accroissant les revenus des paysans. Il permet aux paysans de se professionnaliser et de s’affirmer, individuellement et collectivement, en tant qu’artisans du développement de l’agriculture, faisant de celle-ci le moteur d’un développement rural durable. Il est caractérisé par une alternance entre la formation et l’action afin de permettre une meilleure appropriation des acquis par les paysans. Il comprend une démarche d’animation communautaire visant à faire émerger un fort leadership paysan en matière d’agroenvironnement et à favoriser la gestion communautaire des ressources naturelles à l’échelle des microbassins versants.

Femme Diplome
Sante

LSGT soutient le développement des petites exploitations agricoles en:

1) Formant les paysans à la base.
2) Appuyant les paysans dans la réalisation de projets à caractère économique et            agroenvironnemental.
3) Favorisant leur association en des groupements dynamiques qui offrent des services à leurs membres et contribuent à la conservation des ressources du milieu.

La formation est dispensée sur la base de sessions régulières de courte durée. Un fonds de développement vient appuyer la formation et soutenir des réalisations concrètes afin d’assurer la pérennité des acquis de la formation. Au niveau individuel, les participants mettent en pratique leurs apprentissages en réalisant un projet d’amélioration de leur exploitation agricole. Chaque groupe de participants conçoit et met également en œuvre un projet de services offerts à la collectivité. Une forte composante agroenvironnementale impliquant les communautés dont font partie ces groupes de paysans a également été ajoutée afin de contribuer à résoudre les graves problèmes de gestion des sols et de l’eau qui autrement, risqueraient de compromettre les résultats du projet. L’accompagnement de cette démarche, sur une période de trois ans (2009-2012), favorise l’enracinement des résultats dans le milieu et leur pérennité bien au-delà de LSGT. En 2011, le financement offert par ICCO a permis d’ajouter cinq groupes additionnels au sein de la formation de LSGT.

Formation LSGT

Projet Post-Séisme (PPS)

en partenariat avec l'UPA-DI et avec le financement de l'ACDI, du MRI, de l'Oeuvre Léger et de la Collaboration St-Jean-sur-Richelieu-Haïti

L’intervention proposée ici s’articule avec le processus déjà entamé dans le cadre de l’approche Les Savoirs des gens de la terre (LSGT), qui a démarré en septembre 2009. L’intervention en réponse au séisme est toutefois plus brève et la situation commande une stratégie d’intervention en partie différente de celle prévue dans le programme VI de LSGT. Les deux interventions cibleront toutefois les mêmes communautés, de façon à créer une synergie avec la démarche LSGT et à en renforcer l’impact, notamment par l’augmentation des ressources financières et humaines mises à la disposition des communautés pour l’aménagement des microbassins versants. Une plus grande superficie pourra ainsi être traitée au moyen de terrasses et d’autres structures antiérosives. Quant à la ferme-école et aux activités de formation technique destinées aux  paysans, elles permettront de renforcer le travail de développement de la production entrepris dans le cadre du programme I de LSGT, lequel cible les paysans et leurs exploitations agricoles familiales. Les activités sont prévues dans huit zones correspondant aux neuf groupes engagés dans le programme « Les Savoirs des gens de la terre » démarrées en 2009.

Les activités du projet peuvent être regroupées en trois grands volets, correspondant à autant de résultats intermédiaires.

1. Volet production et transformation
Les activités de ce volet visent l’intensification de la production et de la transformation par l’adoption de techniques améliorées et par un meilleur accès aux facteurs de production. Les productions ciblées sont, entre autres, l’élevage avicole et caprin, l’apiculture, la production fruitière et certaines productions végétales. Le projet prévoit la distribution de semences et la vente d’engrais, de produits phytosanitaires, d’aliments pour les élevages et de petits outils agricoles. Des activités de sensibilisation, de formation et d’appui-conseil favoriseront l’évolution des pratiques au niveau des exploitations agricoles.

Cafe

2. Volet agroenvironnemental
Le cœur du projet consiste en la construction de terrasses et d’autres aménagements antiérosifs sur une superficie totale de 173 hectares, répartis dans huit (8) microbassins versants où des groupes LSGT sont constitués. Ces travaux à haute intensité de main-d’œuvre permettront d’occuper de manière productive et rémunérer de nombreux travailleurs et paysans. La plantation de 20 000 arbres, grâce à la restauration de pépinières et la distribution de plantules, viendra renforcer l’impact de ces structures antiérosives sur la conservation des ressources eau et sol. La rénovation et la construction de structures d’irrigation permettront de mieux valoriser ces ressources, créant par le fait même une synergie avec le volet production et transformation.

3. Volet communication et sensibilisation du public
Des reportages et des articles portant sur les activités de coopération de paysans à paysans Canada-Haïti seront diffusés par les médias écrits, audiovisuels ou électroniques. Des rencontres de sensibilisation avec divers groupes du monde agricole canadien seront également organisées.

Copyright © 2020. FODES-5 | Tous droits réservés